Informations

Des robots qui s'occupent des plantes

Des robots qui s'occupent des plantes



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Des robots qui s'occupent des plantes

L'avenir de l'agriculture est ici

Un robot dans les champs deviendra bientôt un spectacle normal pour les agriculteurs des Pays-Bas. Une machine de récolte automatisée est en route. Au fur et à mesure de sa construction, cette machine sera le premier robot au monde à s'occuper de plantes dans un domaine commercial.

Il y a quelques années, avant le lancement de ce projet, un grand groupe de chercheurs de l'Université de Wageningen (WU) et du Rijksoverheid (le ministère néerlandais de l'Agriculture) se sont réunis pour discuter du rôle des robots dans l'agriculture. Finalement, les chercheurs ont décidé de construire un nouveau robot qui pourrait s'occuper des plantes dans un champ commercial.

Ce robot est le résultat de cette décision et il s'appelle le robot agricole automatisé (AAR). Le robot a été construit par une équipe de chercheurs de l'Université de Wageningen et du Rijksoverheid.

AAR n'est pas encore entièrement automatisé. Pour l'instant, il doit être opéré par l'agriculteur et le robot doit encore être programmé. Le robot est équipé d'une caméra qui prend des photos des plantes et d'un capteur qui mesure leur hauteur. Le robot décidera alors quelles plantes récolter.

Le robot AAR est capable de récolter uniquement les fleurs et les fruits des plantes. Cela signifie que les feuilles seront laissées pour compte. Les feuilles serviront à nourrir les plantes. Cela signifie que le robot AAR n'est qu'un robot qui peut récolter.

Le robot AAR a pour objectif de récolter 10 % de la récolte dans un champ commercial. C'est un pourcentage important par rapport à la récolte des robots conventionnels.

Le robot AAR est le résultat d'un projet de recherche appelé Smart Harvesting Robot (SHR). Les chercheurs ont décidé de construire un robot de récolte qui pourrait récolter les plantes.Les chercheurs ont également décidé d'utiliser un petit véhicule au lieu d'un tracteur pour déplacer le robot dans le champ.

Dans le passé, les chercheurs avaient tenté de développer un robot de récolte capable de récolter de nombreuses plantes. Dans ce cas, un robot de récolte capable de récolter 100 % des plantes d'un champ aurait été une étape importante. Cependant, les chercheurs ont réalisé que cela n'était pas possible avec la technologie disponible à l'époque.

Les chercheurs ont réalisé qu'ils devaient d'abord construire un robot capable de récolter beaucoup de plantes avant de décider de construire un robot capable de récolter 100 % des plantes d'un champ.

Au début, les chercheurs ont utilisé le temps dont ils disposaient avant que le robot AAR ne soit prêt à effectuer un essai sur le terrain. Ils ont utilisé ce temps pour tester le robot de récolte. Les chercheurs ont placé ce robot de récolte dans un champ aux Pays-Bas et ils l'ont utilisé pour récolter des plantes.

Le robot de récolte a réussi à récolter beaucoup de plantes dans ce champ. Les chercheurs ont réalisé qu'il serait possible d'utiliser ce robot de récolte pour récolter un grand nombre de plantes dans un champ.

Les chercheurs ont réalisé qu'ils pouvaient utiliser ce robot de récolte pour récolter un pourcentage important de la récolte dans un champ commercial.

Les chercheurs ont décidé qu'il serait préférable d'utiliser le même robot qui avait été utilisé pour récolter les plantes dans un champ. Les chercheurs savaient qu'il s'agissait du meilleur robot de récolte disponible. Les chercheurs ont également décidé d'utiliser un petit véhicule au lieu d'un tracteur pour déplacer le robot de récolte dans le champ.

Cette décision d'utiliser le même robot de récolte a également été motivée par le fait que le robot de récolte avait été testé dans un champ. Les chercheurs savaient que le robot de récolte avait été testé dans un champ où il y avait beaucoup de variations dans les cultures. Les chercheurs étaient certains que le robot de récolte réussirait s'il était utilisé pour récolter beaucoup de plantes dans un champ.

Dans le cas du robot AAR,