Les collections

Avantages de faire des fractionnements d'automne

Avantages de faire des fractionnements d'automne


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Faites des divisions d'automne tôt en été

Avantages de faire des fractionnements d'automne

En règle générale, pour augmenter le nombre de colonies d'abeilles qu'ils gardent, les apiculteurs font des divisions (divisant une colonie en deux colonies ou plus) au printemps ou à l'automne, et les deux fonctionnent bien lorsqu'ils sont faits correctement. Le principal avantage de faire des fentes au printemps est que vous n’avez pas à nourrir les abeilles car le flux de nectar commence généralement au printemps. Cependant, l'un des principaux inconvénients des scissions printanières est la perte de récolte de miel: en faisant des scissions, vous réduisez le nombre total d'abeilles ouvrières (force de champ), ce qui entraîne une réduction du rendement en miel. De même, les fentes d'automne présentent également l'inconvénient majeur de devoir nourrir les abeilles jusqu'au premier gel. Cependant, les avantages des divisions d'automne l'emportent sur ceux des divisions à ressort.

Moment de la séparation d'automne

Le meilleur moment pour faire des fractionnements d'automne est immédiatement après l'extraction du miel, généralement du début juillet au début août, et généralement le meilleur moment pour extraire le miel est environ deux semaines après la fin du flux de nectar dans votre région. (Vous pouvez extraire le miel immédiatement après l'écoulement du nectar; cependant, il est préférable d'attendre environ deux semaines pour que les abeilles «mûrissent» le nectar qu'elles ont récolté car il contient plus de 80% d'eau. Si vous volez du miel avec haute teneur en humidité, vous devez le déshumidifier vous-même, une corvée que les abeilles auraient pu faire si vous aviez attendu environ deux semaines après l'écoulement). En faisant des fentes d'automne après l'extraction, votre récolte de miel ne sera pas affectée surtout si votre région n'offre pas un flux de nectar important pendant l'automne. Selon l'endroit où vous vivez, en fait, les divisions d'automne peuvent être faites pendant l'été - le plus tôt sera le mieux. Plus tôt en été vous faites des fentes, plus vos abeilles peuvent passer par des cycles d'élevage avant l'arrivée du nectar d'automne ou le premier gel. Pour aider à accélérer le cycle d'élevage des couvées, vous voudrez peut-être acheter des reines ou élever votre propre reine lors de la séparation. Cependant, pour les divisions de début juillet, vous pouvez laisser les abeilles fabriquer leurs propres reines d'urgence, ce qui vous permet d'économiser de l'argent, car vous avez encore beaucoup de temps avant le premier gel.

Placez les scissions à l'emplacement d'origine de la colonie

Comment faire des fractionnements faciles

L’un des moyens les plus simples d’augmenter le nombre de vos colonies consiste à créer ce que l’on appelle des «scissions à pied». Vous n'avez pas besoin d'acheter des reines chères pour ce faire. Avant de commencer, installez un autre emplacement dans votre abeille où vous placerez une autre colonie plus tard. Voici comment.

  1. Première, identifier une colonie idéale (Colonie d'origine à partir de maintenant) que vous souhaitez conserver son stock de gènes dans votre cour en fonction d'un certain nombre de ses attributs positifs: douceur, recherche de nourriture dans des conditions météorologiques défavorables, grande récolte de miel, accumulation rapide de printemps, excellente moitié- modèles de couvain emballés en forme de lune, résistance aux maladies et répugnance à voler, entre autres.
  2. Seconde, trouver une boîte à couvain profonde avec des rayons dessinés pour faire une colonie divisée (SC) - utilisez idéalement l'une des nombreuses profondeurs séchées à l'eau dont vous venez d'extraire le miel, celles qui sont «séchées» pendant quelques jours à l'air libre par les abeilles pour éviter tout vol. Placez cette abeille vide juste à côté de la colonie de Queenright dont vous ferez des scissions. Retirez cinq à six cadres secs de la profondeur vide d'abeille (SC) et placez-les près de sorte que vous puissiez y accéder facilement plus tard.
  3. Troisième, fumez légèrement la colonie d'origine (OC) et attendez cinq minutes, ouvrez et passez par cet OC, en inspectant d'abord les cadres le long des bords, puis trouvez un cadre de pollen, un cadre de miel et un cadre de couvain, avec toutes les abeilles qui les accompagnent. Assurez-vous de ne pas prendre accidentellement la reine sur ces cadres. Placez ces cadres chargés d'abeilles dans le SC - la profondeur d'abeille vide que vous avez installée.
  4. Quatrième, si vous avez suffisamment de surplus de pollen, de miel et de cadres de couvain dans le CO, vous devriez fournir plus de cadres de chacun avec les abeilles dessus comme plus vous fournissez d'abeilles et de ressources dans la scission, plus votre scission sera réussie. Remplissez l'espace vide que vous avez créé dans l'OC avec ces peignes dessinés.
  5. finalement, retirez la colonie queenright (OC) de sa position d'origine et déplacez-la vers un autre emplacement, le site que vous avez créé avant de faire cette scission. Ensuite, placez la nouvelle division au même endroit où se trouvait le CO. Réduisez ensuite l'entrée dans les deux colonies pour éviter les vols. Une fois terminé, commencez à nourrir les deux colonies avec du sirop de sucre épais (généralement 1 partie d'eau et 2 parties de sucre pour maintenir un pH stable) et continuez à nourrir jusqu'à l'automne le flux de nectar pour une récolte supplémentaire ou le premier gel.

De nombreux avantages à faire des fractionnements d'automne tôt en été

Faites des divisions précoces pour une éventuelle récolte de miel d'automne

Si votre région produit beaucoup de verge d'or et de miel d'aster à l'automne, vos scissions de début juillet pourront peut-être produire une récolte de miel supplémentaire à l'automne, à condition que vous ayez nourri vos scissions sans interruption avant l'écoulement. En règle générale, lorsque vous habitez plus au nord, vous avez tendance à avoir un meilleur flux de verge d'or ou d'aster d'automne que dans le sud. Si votre région n'offre aucune récolte d'automne, ce qui est courant dans le sud, vous pouvez négocier avec un producteur de luzerne pour voir s'il vous laisserait amener vos abeilles dans les champs de luzerne, en particulier lorsque le fermier veut semer la culture sans le presser à 15% de floraison, le moment typique où le nutriment de la légumineuse est le plus élevé.

Déplacer les colonies d'origine vers un nouvel emplacement

Faites des écarts d'automne pour briser le cycle des acariens

Un autre avantage des fractionnements d'automne est d'interrompre et de contrôler la population d'acariens, en particulier les varroas les plus virulents. L'une des raisons qui expliquent comment les abeilles africanisées (AHB) dans le sud sont exemptes d'acariens est leur fuite fréquente - l'abandon et l'essaimage de leurs anciens habitats, à la recherche d'un nouveau «pâturage». En règle générale, le nombre d'acariens atteint son maximum entre le milieu et la fin de l'été. En faisant des divisions automnales dans la chaleur de l'été, l'apiculteur réduit la population d'acariens en divisant les colonies, ce qui réduit le nombre d'acariens en même temps. Faire des fractionnements automnaux en été, en fait, peut faire partie de vos stratégies annuelles de lutte antiparasitaire intégrée (IPM), éliminant tout traitement chimique qui pourrait être nocif pour les abeilles ainsi que pour les humains à long terme.

Faites des fractures d'automne comme moyen de réconfort

Les apiculteurs expérimentés savent que les jeunes reines produisent plus de couvées, ce qui se traduit par plus de force sur le terrain, donc plus de production de miel. En faisant des divisions d'automne, vous avez créé ou introduit de nouvelles reines pour le printemps prochain: ces divisions ne vont probablement pas envahir l'année prochaine et elles produiront plus de miel que toutes les colonies existantes ou anciennes dirigées par des reines vieillissantes. Les jeunes reines sont des pondeuses prodigieuses car elles pondent environ 1500 œufs par jour pendant leur saison de ponte maximale, ce qui signifie que les colonies dirigées par de jeunes reines auront plus de force sur le terrain, recueillant plus de nectar.

Les fractionnements d'automne sont plus rapides dans l'accumulation de printemps

Au printemps, vos colis de vente par correspondance mettent du temps à s'accumuler car une partie de la population meurt avant même l'émergence de la première couvée; généralement, vous perdrez environ un mois avant que la population d'abeilles ne commence à se développer. Un tel retard signifie une perte pour un apiculteur lorsque vous êtes sur le point d'entrer dans le flux de nectar dans votre région. Cependant, vos divisions d'automne ne connaîtront pas une telle baisse de population car elles contiennent des abeilles à tous les stades de développement: œufs, larves, couvain, abeilles nourrices, abeilles de garde, butineuses et une reine. Contrairement au paquet d'abeilles que vous avez commandé, vous n'avez pas à vous soucier de la libération de la reine ou de l'acceptation de la reine par les abeilles ouvrières, car les fentes ont hiverné ensemble depuis l'été dernier. Ils ont déjà formé une unité familiale soudée.

Les divisions d'automne profiteront du temps chaud

Au printemps, les intempéries affectent négativement la montée du printemps; selon la région où vous élève les abeilles, vous pouvez vous attendre à un gel tardif ou dernier même au début de l'été. Cependant, vos fentes d'automne, faites en juillet et août derniers, connaîtront une chaleur estivale constante, ce qui est bon pour la production de cire et l'élevage de couvain. Par exemple, on sait que les abeilles ne dessineront des rayons qu'à une température ambiante supérieure à 90 F.En bref, la chaleur constante de l'été ne créera pas le mélodrame climatique commun au printemps jusqu'à la fin de la saison au début de l'hiver.

Les fractures automnales garantissent des abeilles en bonne santé avant l'hiver

En faisant des scissions dès juillet et août, vous aurez amplement le temps de nourrir les abeilles car elles auront suffisamment de temps pour accumuler leur stockage d'hiver. Idéalement, en fonction de votre emplacement et de votre configuration, les divisions devraient avoir suffisamment de temps pour accumuler leur nombre et stocker l'hiver dans deux profondeurs, ce qui se traduit approximativement par 120 à 150 livres de miel. Un tel stockage les aidera à survivre même à l'hiver canadien, car le miel sert d'isolant et d'aliment d'hiver pour les abeilles. Une telle configuration à deux profondeurs vous aidera à faire encore plus de divisions au printemps, si vous le souhaitez.

Les fractionnements d'automne offrent une assurance contre les pertes hivernales futures

En fonction de votre emplacement, les apiculteurs subissent généralement une perte hivernale, une mortalité hivernale naturelle même dans des circonstances idéales. Cependant, en faisant des fractionnements d'automne, vous pouvez vous assurer contre une telle perte. Cette assurance signifie que votre récolte de miel ne sera pas affectée négativement même si vous souffrez de pertes hivernales, ce qui vous permet de maintenir votre clientèle l'année prochaine.

Réduisez l'entrée pour éviter les vols

Robert L. Gifford, La ferme de miel de Gifford le 12 juillet 2018:

Nous sommes en juillet et je vais faire plusieurs fractionnements sur mes ruches. Je m'attends à ce qu'il réussisse comme par le passé. Je pense toujours que votre article est aussi répandu aujourd'hui que par le passé.

Avec respect

Robert l. Gifford

Yoon Sik Kim (auteur) de la République d'Oklahoma le 10 juillet 2017:

Deerstalker, Merci pour votre commentaire attentionné.

Si vous vous trouvez dans le sud, assurez-vous de protéger vos nucs / splits des petits coléoptères des ruches. Ils élimineront les nucs non protégés et les fissures en trois jours, généralement en septembre, octobre et début novembre. Ce fait que j'ai négligé de souligner dans l'article ci-dessus.

Avec respect,

Dr Kim

Deerstalker le 10 juillet 2017:

Cet article est super. J'ai appris à greffer des reines et j'ai enfin commencé à avoir du succès avec le processus. Cependant, il m'a fallu la majeure partie de l'année pour maîtriser et j'avais peur d'être trop tard pour faire le grand écart. Alors merci pour l'information.

Yoon Sik Kim (auteur) de la République d'Oklahoma le 30 décembre 2015:

Gifford,

Merci beaucoup pour vos commentaires perspicaces; si vous en avez envie, n'hésitez pas à visiter ma ferme de miel Facebook ici:

Avec respect,

Dr Kim

Robert L. Gifford le 30 décembre 2015:

C'était la meilleure description que j'ai vue sur Fall Splits. Je les ai utilisés dans le passé lorsque d'autres apiculteurs me regardaient et secouaient la tête. Habituellement, plus tard, ils me demandaient comment j'avais pu extraire plus de cent livres de miel de mes ruches. Je leur expliquerais que j'ai commencé ma préparation printanière à l'automne, ce qui ne satisfaisait généralement pas leur courtoisie. C'est drôle à quel point quelque chose d'aussi naturel et facile pour une raison quelconque ne semble pas faire son chemin.

Cordialement

Ferme de miel de Gifford

Robert L. Gifford

[email protected]


Voir la vidéo: Connaitre les couleurs qui vous vont! Femme été? Printemps? Hiver? Automne? (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Boyne

    Votre idée est belle

  2. Stanhope

    Le problème est remarquable

  3. Makinos

    Exactement! Je pense que c'est la bonne idée.

  4. Maccallum

    Il est donc infiniment possible de discuter.

  5. Tavey

    Je suis désolé, mais, à mon avis, vous vous trompez. Je peux le prouver. Ecrivez moi en MP, on discutera.

  6. Taugami

    Je suis désolé, mais je pense que vous vous trompez. Discutons. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.



Écrire un message